Collectif Ethique sur l’étiquette
Titre
Newsletter

LILLE :Jeudi de la Solidarité avec Solidarité Laïque 59



Consommation et Droits humains au travail
24 avril 2013 : effondrement du Rana Plaza, 1100 victimes
4 ans après : quelles évolutions ?

Une quarantaine de personnes avaient répondu présent à l’invitation du collectif lillois pour deux heures de rencontre bien cadrée par Dominique THYS président de Solidarité Laïque Nord et Bernadette PEIGNAT correspondante régionale du collectif ESE.
Les impressions d’un spectateur :
Patience et longueur de temps …le long parcours de la proposition de loi sur le devoir de vigilance -plus de 4 ans entre la création d’un cercle parlementaire sur ce sujet et la loi qui devrait être adoptée en février-illustre le gros travail de lobbying des entreprises qui ne veulent pas de cette loi mais aussi la pugnacité des élus et des associations qui agissent pour que cette loi aboutisse. Les échanges sur le lobbying ne portent pas sur son interdiction -que font les syndicats et associations, si ce n’est aussi du lobbying ?- mais sur la transparence de cette pratique (qui contacte qui, quand … ?). Un participant donne l’exemple d’un ancien député européen EELV -Pascal CANFIN- qui avait constitué une association pour que ce ne soit pas seulement les entreprises qui fassent œuvre de lobbying auprès des institutions européennes.

Prévenir plutôt que subir … les entreprises (toutes ?) ne comprennent pas qu’il vaut mieux, pour elles, mettre en place un plan de vigilance qui évitera les drames ou les problèmes plutôt que de devoir gérer ceux-ci avec toutes les conséquences sur leur image de marque.

Soft law contre hard law … des échanges dont il ne ressort pas de véritable consensus sur cette question abordée par Elise Ternynck, du collectif lillois, enseignante chercheure à l’ENSAIT. Le sénat souhaitait qu’on reste plutôt dans le soft law, mais la pratique (exemple de la charte éthique d’Auchan ) montre très vite les limites de cette façon de faire.

La double peine … boycotter les pays ou les entreprises ? Pour Nayla Ajaltouni la réponse est sans ambigüité, boycotter les pays c’est punir deux fois les salariés des entreprises qui ont déjà connu salaires faibles, conditions difficiles de travail ; par contre le boycott des entreprises c’est les inciter à adopter un comportement éthique.

Small is beautifull … Pierre Malevielle, directeur de la boutique éco-friendly El Market de Lille, illustre la façon dont les fournisseurs de sa boutique peuvent payer correctement leurs salariés tout en ayant un prix de vente comparable celui des grandes marques : en n’ayant pas de frais de publicité et de marketing ! Voir l’exemple de VEJA , producteur français de baskets, de sacs et d’accessoires écologiques et issus du commerce équitable.

(merci à Jacques Devoddère pour ce compte-rendu)

La table ronde et le débat réunissait :
- NaylaAjaltouni, coordonnatrice nationale du collectif Ethique sur Etiquette : Droits humains au travail dans le secteur textile : production et consommation, quels liens, quelles actions ?

- Elise Ternynck, docteur en droit, enseignante à l’ENSAIT et membre du collectif local ESE 59 : autour de la loi sur le devoir de vigilance

- Joëlle Brohier-Meuter, présidente de RSE & PED « ressources, communauté et éducation en ligne pour la RSE dans les pays émergents et en développement »

- Pierre Malavielle, responsable de la boutique lilloise El Market, enseigne qui propose des produits, vêtements et objets éthiques et équitables.

Evénement sur Facebook

Contacts :
solidarite-laique59@laposte.net
ethiquesurletiquette.lille@gmail.com


Documents à télécharger

  Programme "Jeudis de la solidarité"



LILLE : Fête de la soupe avec "la Textilienne" du collectif local
Le collectif local Ethique sur l’étiquette de Lille a servi sa "Textilienne aux croûtons de lin", au "Festival international de la soupe" de Wazemmes

Publié par Collectif ESE Lille

ROUBAIX : Fashion Revolution Week, à La Manufacture
Conférence & Débat à Roubaix de 17h00 à 21h00 « Devoir de vigilance des multinationales : Quelles avancées ? Quelles limites ? Quelles suites ? » – Manufacture des Flandres, 29 Avenue Julien Lagache, Roubaix

Publié par Collectif ESE Lille

Collectif ESE Lille

Membres du collectif local : URI- CFDT, SGEN-CFDT, SEP-CFDT, FGMM, ACO, CCFD-TS, Artisans du Monde, ENSAIT, MRES, Alternatiba, Solidarité Laïque

Contact :

Bernadette Peignat
bernadette.peignat@orange.fr
0787542277
Twitter : @BPeignat




Actualités des collectifs


Dijon : retour sur notre évènement "Consom’acteurs en fête" - 23 mai 2017
Le collectif de Dijon célèbre sa Quinzaine du commerce équitable - 9 mai 2017
LILLE : Fête de la soupe avec "la Textilienne" du collectif local - 4 mai 2017


Toutes les actualités des collectifs

Campagne en cours