Collectif Éthique sur l’étiquette

Actualités

Soutenir les travailleurs



Le Monde : Textile : un rapport de l’ONG Human Rights Watch dénonce les conditions de travail au Pakistan
Des ouvriers frappés, insultés par leurs supérieurs ou payés au-dessous du salaire minimum, et une protection syndicale quasi inexistante. « Au Pakistan, les droits des ouvriers du textile sont menacés », s’inquiète l’ONG Human Rights Watch (HRW) dans un rapport publié mercredi 23 (...)
image par defaut
Au Bangladesh, mouvements de protestation pour une augmentation des salaires
La répression doit cesser
Des milliers de travailleur.se.s du textile sont descendu.e.s dans la rue au Bangladesh pour protester contre la récente révision du salaire minimum dans le secteur du textile. A Dacca, la capitale, la police a tiré sur la foule avec des balles en caoutchouc et du gaz lacrymogène. Un travailleur (...)
Le Parisien : Au Bangladesh, des ouvriers du textile en grève pour de meilleurs salaires
Le mouvement entamé il y a une semaine a été émaillé de violences et a conduit des usines à fermer.
image par defaut
Bangladesh : soutien à la demande des travailleurs de la confection d’une augmentation du salaire minimum
Communiqué de presse - 6 juillet 2018
Le Collectif Ethique sur l’etiquette apporte son soutien total à la demande des travailleurs de la confection au Bangladesh pour une augmentation du salaire minimum A la veille de la réunion, attendue depuis de nombreux mois, du Comité national sur le salaire minimum au Bangladesh, qui se (...)
Nouveau rapport "Made in Europe" - novembre 2017
Le "made in Europe" n’est pas une garantie de salaire vital
Salaires en-deçà du minimum vital, conditions de travail difficiles : le nouveau rapport de la Clean Clothes Campaign publié le 8 novembre dénonce le traitement des travailleuses dans les usines de confection des pays d’Europe centrale et orientale. Des usines qui fournissent des marques telles que (...)
Bangladesh : la répression syndicale doit cesser
Depuis fin décembre 2016, des milliers d’ouvriers du textile qui avaient protesté pour une augmentation de salaires, ainsi que des syndicats ou organisations qui les défendent, font l’objet d’une répression de la part des autorités bangladaises et des patrons d’usine. Des milliers de travailleurs ont (...)
Vers la fin de la répression syndicale au Bangladesh ?
Le gouvernement annonce la libération des travailleurs détenus et la réintégration des ouvriers licenciés
Deux mois après qu’un mouvement de pression a été lancé par les organisations de défense des droits humains au travail sur le gouvernement bangladais pour qu’il stoppe la répression syndicale qui dure depuis le mois de décembre 2016, le ministre du Travail et de l’Emploi, les représentants syndicaux (...)
H&M, Inditex, C&A, Next et Tchibo, boycottent le Sommet de l’industrie textile au Bangladesh

En réponse à nos demandes, les 5 principales marques et enseignes de l’habillement qui se fournissent au Bangladesh - H&M, Inditex (Zara, Bershka, Pull&Bear..), C&A, Next et Tchibo - ont annoncé qu’elles ne participeraient pas au Dhaka Apparel Summit, le sommet de l’industrie du textile (...)
Le Myanmar : nouvelle terre de production textile… et de violations des droits humains au travail
Rapport sur les mauvaises conditions de travail dans les usines textiles birmanes
SOMO, le centre de recherche néerlandais sur les entreprises multinationales, et les ONG birmanes Action Labour Rights (ALR) et Labour Rights Defenders & Promoters (LRDP), viennent de publier le 5 février dernier un rapport "The Myanmar Dilemna. Can the Myanmar garment industry deliver decent (...)
Magliere C.I. retire sa plainte contre la journaliste Laura Stefanut
Elle avait dénoncé les mauvaises conditions de travail dans cette usine
Suite à une importante campagne de pression internationale, Magliere Cristian Impex, l’une des plus importantes usine textile de Roumanie, a retiré la plainte qu’il avait déposée contre la journaliste roumaine d’investigation Laura Stefanut suite à la publication en février 2016 d’un de ses articles. (...)