Collectif Éthique sur l’étiquette

Actualités

Soutenir les travailleurs



image par defaut
Travail forcé des Ouïghours : dépôt d’une plainte en France contre des multinationales pour recel de travail forcé et de crimes contre l’humanité*
Communiqué de presse - 9 avril 2021
Sherpa, le Collectif Ethique sur l’étiquette, l’Institut Ouïghour d’Europe et une victime ouïghoure, représentés par le cabinet Bourdon & Associés, ont déposé plainte auprès du Tribunal judiciaire de Paris contre plusieurs multinationales de l’habillement, afin de soumettre à la justice française des (...)
Notre temps : Défendre les Ouïghours ou vendre en Chine ? L’industrie textile au pied du mur
Accueil High-tech Actu High-tech Défendre les Ouïghours ou vendre en Chine ? L’industrie textile au pied du mur le 30 mars 2021 à 07h30 par AFP Sommées par la Chine de renier la cause ouïghoure, de grandes marques de vêtements sont au pied du mur : comment satisfaire des consommateurs occidentaux (...)
Le Soir : Nike, H&M : privilégier les droits humains ou le marché chinois ?
Pékin n’a pas du tout apprécié les sanctions occidentales décidées ce lundi dans le dossier ouïghour. Deux géants textiles occidentaux, menacés de boycott, sont en train d’en payer le prix.
Fashion Network : Ouïghours : les Eurodéputés face à Pékin, les ONG face aux marques
L’’Union européenne a pris lundi des sanctions contre quatre hauts responsables chinois pour atteintes aux droits de l’homme. La Chine a répliqué via des sanctions prises contre dix parlementaires et chercheurs européens.
France 24 : En Chine, le boycott des marques opposées à l’utilisation du coton du Xinjiang prend de l’ampleur
H&M, Nike ou encore Burberry subissent une campagne de boycott en Chine pour avoir publié en 2020 des communiqués contre l’utilisation du coton cultivé dans la province du Xinjiang, où des allégations de travail forcé des Ouïghours existent. Le mouvement a été lancé après l’imposition lundi par (...)
image par defaut
Les marques et distributeurs d’habillement doivent condamner le coup d’État et soutenir les travailleurs et les travailleuses du Myanmar
Déclaration conjointe de solidarité avec les travailleur·euse·s du Myanmar – mars 2021
Nous, les réseaux et organisations mondiaux soussignés, soutenons les syndicats, les mouvements de défense des droits au travail et la population du Myanmar qui condamnent le coup d’État militaire, appellent au rétablissement de la démocratie, au respect de l’état de droit et à la libération immédiate (...)
Fashion Network : La campagne #PayYourWorkers somme les marques de corriger un "secteur défaillant"
Une coalition composée de plus de 200 groupes de défense des droits appelle les marques de mode de corriger un "secteur défaillant". S’assurer que les millions de travailleurs touchés par la pandémie reçoivent leurs salaires et perçoivent des indemnités de licenciement en cas de suppressions d’emplois, (...)
image par defaut
Covid-19 : Le retour des bénéfices pour les multinationales. Les travailleur·euse·s de la confection toujours privés de leurs droits
Communiqué de presse - 15 mars 2021
200 organisations de défense des droits humains, regroupés dans la coalition “Pay Your Workers”, demandent aux multinationales du secteur mondialisé de l’habillement, un an après le début de la pandémie, de réparer les déséquilibres dans l’industrie en mettant de l’argent sur la table pour s’assurer que (...)
image par defaut
Enseignes et distributeurs d’habillement : #PayYourWorkers !
Les ouvrier-e-s ne doivent pas payer pour la pandémie
Depuis le début de la pandémie, des millions de travailleuses et travailleurs de la confection perdent leur emploi, font face à des pertes de salaire et à des licenciements sans indemnisation, victimes immédiate de la crise mondiale qui frappe le secteur. Amputés d’une partie de leurs revenus, ils ne (...)
image par defaut
Pandémie du COVID-19 dans l’industrie mondialisée de l’habillement
Une crise dont les travailleur·euse·s paient le prix fort – mars 2021
Les personnes qui fabriquent nos vêtements – en grande majorité des femmes – perçoivent un salaire parmi les plus bas au monde. Avec le Covid-19, leur situation est encore aggravée : dès les trois premiers mois de la pandémie elles ont perdu au moins trois milliards de dollars US de revenu, et ce (...)