Collectif Éthique sur l’étiquette

Actualités

Soutenir les travailleurs



France Info : Le Parlement européen veut interdire les produits issus "du travail forcé" : "C’est un signal politique très fort", salue un collectif
Le Parlement européen "demande à la Commission de mettre en œuvre la promesse d’Ursula von der Leyen d’empêcher qu’entre sur le marché européen des produits issus de l’esclavage", explique sur franceinfo Nayla Ajaltouni, déléguée générale du collectif Ethique sur (...)
La Croix : Les sous-traitants thaïlandais de Victoria’s Secret ont réussi à être indemnisés
La pandémie de Covid a provoqué une brusque baisse des commandes de vêtements, partout dans le monde, si bien que des centaines de milliers de salariés du textile, dans des pays émergents, se sont trouvés au chômage. En Thaïlande, 1 250 d’entre eux viennent d’obtenir des indemnités de licenciement (...)
Envoyé spécial : La voix des femmes ouïghoures
Enlèvements, tortures, internements de masse, travail forcé, stérilisations... Y a-t-il un génocide en cours en Chine ? Dans "Envoyé spécial", quatre femmes ouïghoures aujourd’hui en exil témoignent de la répression de tout un peuple par les autorités (...)
64’ - TV5 Monde : Complicité de crimes contre l’humanité : une enquête historique
Une enquête a été ouverte en France pour "recel de crimes contre l’humanité" contre quatre géants du textile, accusés d’avoir profité du travail forcé de la minorité Ouïghoure en Chine.
image par defaut
Plainte contre 4 géants du textile pour travail forcé des Ouïghours : la justice française ouvre une enquête pour recel de crimes contre l’humanité
Communiqué de presse - 2 juillet 2021
A la suite de la plainte déposée le 9 avril dernier par nos organisations et une victime ouïghoure, représentées par le cabinet Bourdon & Associés, contre plusieurs multinationales de l’habillement pour leur implication dans le travail forcé imposé à la population dans la région autonome ouïghoure (...)
Fashion Network : Ouïghours : la France ouvre une enquête contre quatre géants du textile
La justice française a ouvert fin juin une enquête pour "recel de crimes contre l’humanité" visant quatre géants du textile, dont Inditex et Uniqlo, accusés d’avoir profité du travail forcé de Ouïghours en Chine, a indiqué une source judiciaire jeudi à l’AFP, confirmant une information de (...)
France Info : Travail forcé des Ouïghours en Chine : ouverture d’une enquête en France pour "recel de crimes contre l’humanité" visant quatre géants du textile
Cette enquête ouverte au pôle "crimes contre l’humanité" du Parquet national antiterroriste (Pnat) fait suite à une plainte déposée début avril à Paris par l’association anti-corruption Sherpa, le collectif Ethique sur l’étiquette et l’Institut ouïghour (...)
Challenges : Sandro, Maje... Le dossier ouïghour froisse la mode française
Un collectif d’ONG dénonce l’usage du travail forcé en Chine par des grandes marques, dont Sandro et Maje. De son côté, la chaîne Jules relocalise sa production de jeans.
L’Obs : Zara, Uniqlo, Sandro… Une plainte accuse ces marques de « recel de travail forcé » des Ouïgours
Quatre multinationales de l’habillement sont accusées par des ONG de tirer profit du travail forcé imposé à la minorité musulmane des Ouïgours en Chine.
Le Monde : Travail forcé des Ouïgours : une plainte déposée en France contre quatre multinationales de l’habillement
Une femme ouïgoure rescapée et des ONG demandent à la France d’enquêter sur le recours au travail forcé de la minorité musulmane opprimée par la Chine. Une plainte qui pourrait signer le début d’une longue série.