Collectif Éthique sur l’étiquette

Anti-jeu : ce que nous répond Puma



- Dans sa réponse laconique, Puma indique
- Travailler en permanence à l’amélioration des conditions de travail, des normes sociales et environnementales
- Avoir un système d’audits réguliers, confié à des tiers, pour mettre en oeuvre les mesures correctives si nécessaires
- Etre engagé à travailler à la mise en place d’un salaire minimum vital

Nous répondons que la réponse dépouillée et imprécise de Puma, et le choix de la marque de déléguer à une agence de communication une réponse attendue par la société civile sur ses pratique d’achat et le respect des droits fondamentaux au travail dans ses chaînes d’approvisionnement en dit long sur l’intérêt et la responsabilité que la marque pense porter pour garantir des conditions de travail et de salaires décent aux ouvriers qui fabriquent ses produits. Nous dénonçons ce cynisme à peine masqué.

- A cette réponse, désolément laconique, et au refus tout à fait poli mais catégorique d’avoir un échange avec une organisation de la société civile engagée pour la défense des droits des travailleurs, nous répondons que Puma ne saurait se dédouaner de sa responsabilité de donneur d’ordres dans l’exploitation de millions d’ouvriers du secteur textile, quand bien même il se positionne, au classement des marques mondiales, loin derrière les leaders Adidas et Nike.

Nous espérons que Puma n’attend pas un autre drame, ou un événement qui lui ferait mauvaise presse pour considérer qu’il a une responsabilité à garantir que les travailleurs qui, tous les jours, contribuent à sa croissance économique, gagne de quoi vivre dignement et travaillent dans des conditions conformes aux normes internationales du travail.

La réponse complète de Puma, adressée à Business and Human rights ici





Agissez avec nous

Anti-jeu#2

Agissez avec nous ! Envoyez un message à Hannah Jones, responsable de la responsabilité sociale chez Nike et Frank Henke, vice-président aux questions sociales et environnementales d'Adidas, pour leur demander de garantir un salaire vital aux ouvriers qui fabriquent leurs produits.

Les outils de la campagne

Visuel maillot en or Affiche Anti-jeu #2 - juin 2018 Rapport Anti-jeu #2 – juin 2018 Visuel "À Noël, les ouvriers ne gagnent toujours pas de salaire vital" Visuel "Vos usines ne sont pas des terrains de jeu" Visuel "Décomposition du prix du maillot de foot" Flyer Anti-jeu - juin 2016 Rapport Anti-jeu - juin 2016 Affiche de campagne Anti-jeu - juin 2016