Collectif Éthique sur l’étiquette

Carton plein pour le collectif ESE de Dijon



85 personnes ont répondu à cette invitation dans l'amphithéâtre de Sciences-Po à Dijon. Une première en ce lieu emblématique qui a permis de rejoindre un public diversifié dont plusieurs jeunes adultes étudiants ou salariés... Au centre des questions et du débat, la loi de mars 2017 sur le devoir de vigilance et donc une découverte pour la plupart des participants. De quoi les éclairer et en appeler à leur responsabilité de citoyens/consommateurs en matière d'achats éthiques, notamment en vêtements. "A-t-on effectivement besoin d'autant de vêtements à bas prix ?". Le renoncement d'H & M à son engagement de mener chez ses fournisseurs une revalorisation des salaires de leurs travailleuses a été dénoncé. D'où la détermination à poursuivre le combat engagé par ESE avec d'autres ONGs et syndicats pour faire appliquer la loi. La pression de l'opinion publique sera déterminante pour que les sociétés mères et les entreprises donneuses d’ordres concernées appliquent la loi. S'il en était autrement, leur notoriété et leur image de marque seraient mises à mal. D'où une mobilisation nécessaire et d'ampleur...

Les premières "retombées" de cette soirée n'ont pas tardé : deux jeunes adultes rejoignent l'équipe d'animation du collectif ; une association de défense des consommateurs souhaite collaborer avec le collectif. Bref une "bonne opération" encourageante pour la suite. Merci à Danielle Auroi d'avoir ainsi permis d'impulser une nouvelle dynamique.

A suivre...

Jacques PULH

coordinateur du collectif ESE de Dijon









Nos autres actualités

Un tee-shirt à 2 €, est-ce possible ? Qui paye ? Ou comment mettre de l’éthique sur les étiquettes de nos achats
Action au centre ville de Dijon
Un t-shirt à 2, 3 ou 4 euros... est-ce possible ? Sous-entendu, qui paye le coût d’un vêtement à prix si bas ? C’est l’accroche choisie par notre collectif lors d’un événement public samedi 26 janvier 2019 organisé au centre ville de Dijon, à l’occasion des soldes. Tenue d’un stand, affiches et (...)

Publié par Collectif ESE Dijon

image par defaut
A quand l’étiquetage du bien-être humain ?
Tribune du collectif local
Casino lance l’étiquetage du bien être animal !!!!!

Publié par Collectif ESE Dijon