Collectif Éthique sur l’étiquette

Santé et sécurité des travailleur·euse·s de l’habillement

Les multinationales doivent signer le nouvel Accord international

En août 2021, alors que le précédent arrivait à échéance, un nouvel Accord international sur la santé et la sécurité a été soumis aux multinationales de l’habillement par les syndicats internationaux et Bangladais. En jeu : poursuivre le travail vital de l’Accord sur la santé et la sécurité Bangladesh visant à rendre les usines sûres après l’effondrement du Rana Plaza qui a coûté la vie à 1138 ouvrières et ouvriers, mais aussi l’élargir à d’autres pays, qui connaissent des problèmes structurels similaires, comme le Pakistan.

Sur la pression de la société civile, plusieurs dizaines de multinationales ont accepté de signer ce nouvel Accord, entré en vigueur le 1er septembre 2021. Celles qui le refusent à ce jour continuent de mettre la vie des travailleurs et des travailleuses de leurs fournisseurs et sous-traitant l’habillement en danger. Elles doivent le signer sans délai !

Quelles entreprises ont signé ou refusent de signer le nouvel Accord ?

Retrouvez sur la page de notre réseau international la liste des enseignes et marques signataires de l’Accord international à ce jour.

A gauche, la liste des entreprises qui ont signé le nouvel Accord international ; à droite, celles qui refusent ou ne l’ont pas fait à ce jour.

Passez à l’action : Never again Rana Plaza !

Auchan fait partie des grands donneurs d’ordres internationaux n’ayant toujours pas signé le nouvel Accord. Alors qu’il est soumis à la loi française sur le devoir de vigilance, alors qu’elle a été impliqué dans la catastrophe du Rana Plaza, un groupe aussi puissant qu’Auchan, détenu par la famille Mulliez, une des plus grandes fortunes françaises, ne peut se détourner du nouvel Accord international, qui demeure l’initiative la plus efficace pour protéger les travailleuses et les travailleurs de leurs usines sous-traitantes de confection.

Faites pression sur Auchan et les multinationales textile ou de l’habillement qui, à ce jour, ont soit refusé de signer le nouvel Accord international, soit pas encore répondu à nos interpellations :

  • Écrivez-leur un email pour exiger que la santé et la sécurité de celles et ceux qui fabriquent leurs produits soit une priorité absolue
  • Envoyez ce tweet à Levi’s pour qu’il signe l’Accord
  • Envoyez ce tweet à Ikea pour qu’il signe l’Accord
  • Ou adaptez-le pour interpeller toute autre entreprise n’ayant pas encore signé l’Accord

Le site Rana Plaza Never Again recense toutes les actions à mener pour renforcer la pression.

Il est temps que les multinationales soient redevables des conditions dans lesquelles elles font fabriquer leurs produits ; elles ne doivent plus pouvoir échapper à leur responsabilité. Suivez notre plaidoyer pour une directive européenne sur le devoir de vigilance, qui rende juridiquement les multinationales européennes responsables des violations et des atteintes à l’environnement tout au long de leur chaîne de valeur. Mobilisez-vous avec nous.

En savoir plus

À propos de l’Accord Bangladesh et de l’Accord international

L’Accord sur la sécurité incendie et la sécurité des bâtiments au Bangladesh, élaboré par les syndicats et les ONG internationaux dont la Clean clothes campaign, réseau international dont le Collectif Ethique sur l’étiquette est membre, après l’effondrement du Rana Plaza le 24 avril 2013, a permis un travail crucial visant à rendre les usines de confection textile du Bangladesh plus sûres. Cela a été possible parce que les multinationales de l’habillement, sur la pression citoyenne et celle de la société civile, ont signé un accord juridiquement contraignant avec des syndicats internationaux et des syndicats bangladais, les contraignant à financer un système indépendant d’inspection des usines, sous l’égide de l’Organisation internationale du travail, et à permettre le financement des rénovations nécessaires pour garantir le droits à la sécurité des ouvriers et des ouvrières qui y fabriquent leurs vêtements. Malgré le succès de l’Accord, qui arrivait à échéance en 2021, il a fallu plusieurs mois de négociations pour qu’enfin, fin août 2021, les enseignes et syndicats annoncent un nouvel < a href="https://img1.wsimg.com/blobby/go/7b3bb7ce-48dc-42c3-8e58-e961b9604003/downloads/1 September - International Accord on Health a.pdf ?ver=1630498340265" target="_blank">Accord international qui permet d’étendre le travail au-delà du Bangladesh.
Apprenez davantage sur l’Accord dans ces Questions et réponses.