Collectif Éthique sur l’étiquette

A quand l’étiquetage du bien-être humain ?

Tribune du collectif local

A quand l’étiquetage du bien être humain ?

Bonne nouvelle : le groupe Casino lance l’étiquetage du « bien-être animal » sur certains de ses produits, pour renforcer la transparence sur les conditions d’élevage, de transports et d’abatage des animaux.

Dont acte.

Mais à quand l’étiquetage du « bien être humain »  visant plus de transparence sur les conditions de travail (salaires indécents, cadences infernales, interdiction du droit d’association, etc.) des travailleuses-eur-s des chaînes de production de l’industrie textile, revendiqué par le collectif Ethique sur l’étiquette » ?

Comment des enseignes et les marques de la grande distribution peuvent-elles accorder plus d’intérêt aux animaux qu’aux êtres humains, sans prendre le risque de compromettre leur image de marque ?

Si elles se conforment à la loi sur le devoir de vigilance des sociétés-mères et entreprises donneuses d’ordres (applicable dès 2018), visant à prévenir les atteintes aux droits humains (et les atteintes à l’environnement) tout au long du processus de fabrication de leurs produits, elles peuvent s’affranchir de ce risque.

Le collectif Éthique sur l’étiquette, en collaboration avec d’autres ONG, associations de solidarité internationale et syndicats y veillera.

Le bien-être, et surtout les droits fondamentaux des femmes et des hommes ne valent-ils pas autant de transparence que celui des animaux ?

 

  Le collectif Ethique sur l’étiquette de Dijon/Métropole









Nos autres actualités

Un tee-shirt à 2 €, est-ce possible ? Qui paye ? Ou comment mettre de l’éthique sur les étiquettes de nos achats
Action au centre ville de Dijon
Un t-shirt à 2, 3 ou 4 euros... est-ce possible ? Sous-entendu, qui paye le coût d’un vêtement à prix si bas ? C’est l’accroche choisie par notre collectif lors d’un événement public samedi 26 janvier 2019 organisé au centre ville de Dijon, à l’occasion des soldes. Tenue d’un stand, affiches et (...)

Publié par Collectif ESE Dijon

image par defaut
Carton plein pour le collectif ESE de Dijon
Dans le cadre de Festisol 2018, ESE Dijon proposait le 20 novembre 2018 à Sciences Po Dijon le film documentaire "Nous achetons : qui paye ?" suivi d’un débat avec Daniellle Auroi, ex-députée du Puy de Dôme, présidente du Forum citoyen pour le RSE et initiatrice de la loi sur le devoir de (...)

Publié par Collectif ESE Dijon

Collectif ESE Dijon

Membres du collectif local :
CCFD-Terre Solidaire, Artisans du Monde, Peuples Solidaires

Contact

Jacques Puhl
jacques.pulh@wanadoo.fr


Actualités des collectifs

Ca se passe chez Primark - juin 2019 - 12 août 2019
Lille : ciné-débat sur les vêtements éthiques - 21 juin 2019
FASHION GREEN DAYS 2019 à ROUBAIX - 10 juin 2019
Toutes les actualités