Collectif Éthique sur l’étiquette

Actualités

Soutenir les travailleurs



image par defaut
Enseignes et distributeurs d’habillement : #PayYourWorkers !
Les ouvrier-e-s ne doivent pas payer pour la pandémie
Depuis le début de la pandémie, des millions de travailleuses et travailleurs de la confection perdent leur emploi, font face à des pertes de salaire et à des licenciements sans indemnisation, victimes immédiates de la crise mondiale qui frappe le secteur. Amputés d’une partie de leurs revenus, ils (...)
image par defaut
Pandémie du COVID-19 dans l’industrie mondialisée de l’habillement
Une crise dont les travailleur·euse·s paient le prix fort – mars 2021
Les personnes qui fabriquent nos vêtements – en grande majorité des femmes – perçoivent un salaire parmi les plus bas au monde. Avec le Covid-19, leur situation est encore aggravée : dès les trois premiers mois de la pandémie elles ont perdu au moins trois milliards de dollars US de revenu, et ce (...)
Bastamag : Les multinationales européennes profitent aussi du travail forcé des Ouïghours
L’Union européenne négocie un accord d’investissements avec la Chine alors que les éléments sur la répression des Ouïghours par le pouvoir chinois s’accumulent.
RTS : Que fait la Suisse pour ne pas importer du coton issu de travail forcé ?
Plusieurs pays, à l’image du Royaume-Uni, des Etats-Unis et du Canada, se refusent à importer des marchandises issues du travail forcé des Ouïghours en Chine. Quid de la Suisse ?
Le Soir : Chine : le témoignage glaçant d’une survivante ouïghoure
Enfermée, privée de son humanité, de toute perspective : le témoignage de Gulbahar Haitiwaji est glaçant, implacable. Et révélateur du sort subi au Xinjiang par d’innombrables Ouïghours.
Thomson Reuters Foundation : Britain’s M&S backs call to stop forced labour in China’s Xinjiang
Garment brands urged to end sourcing from Xinjiang over forced labour fears involving Uighur Muslims.
Le Monde : Le géant du vêtement Inditex refuse de signer les appels des ONG contre le travail forcé des Ouïgours
Le groupe espagnol qui détient Zara est dans le collimateur d’une coalition d’associations promouvant un textile éthique.
Libération : Prêt-à-porter : du coton made in « travail forcé »
Un cinquième de la production cultivée pour l’industrie textile pourrait provenir de ce que Washington qualifie d’« esclavage moderne » des Ouïghours.
image par defaut
Zara doit cesser tout lien avec le travail forcé des Ouïghours
Semaine d’action #ZaraStopTravailForce
Du 30 novembre au 4 décembre 2020, nous lançons une semaine d’action internationale pour exiger que Zara mette un terme à sa complicité dans le travail forcé des Ouïghours. Demandons à Zara de prendre ses responsabilités en donnant la preuve qu’elle cesse tout lien avec le travail forcé des Ouïghours et (...)
image par defaut
Primark, H&M, Nike : #PayYourWorkers !
Semaine internationale d’action – novembre 2020
Depuis le début de la pandémie, des millions de travailleurs de la confection ont subit des pertes de salaires, des licenciements sans indemnisation, des violences syndicales, victimes immédiate de la crise mondiale qui frappe le secteur. À la suite de la chute des ventes d’habillement, ils ont été (...)