Collectif Éthique sur l’étiquette

Un « salaire vital » doit permettre à un-e ouvrier-ère de

d

À l’heure actuelle, dans de nombreux pays, le salaire minimum ne permet pas aux travailleur-euse-s de couvrir leurs besoins de base : logement, nourriture, transport, santé, éducation, eau potable, etc. Au Cambodge par exemple, le salaire minimum est tellement faible qu’un-e ouvrier-ère ne peut pas dépenser plus d’1 € par jour pour manger, ce qui est nettement insuffisant.





Focus

a) S’acheter le dernier IPhone.
b) S’acheter à manger et payer son loyer, le reste est accessoire.
c) Jouer au loto tous les jours, pour avoir plus de chances de devenir millionnaire.
d) Satisfaire ses besoins vitaux et ceux de sa famille.

Campagne en cours


Actualités

Soirée débat sur les nouvelles responsabilités des entreprises le 19 avril (...) - 19 avril 2018 Secret des affaires : lettre ouverte au Président de la République - 16 avril 2018 Le Figaro : L’homme se met officiellement au vert - 4 avril 2018 La Croix : Bilan de la loi sur le devoir de vigilance des entreprises - 29 mars 2018 Toutes les actualités