Collectif Éthique sur l’étiquette

Actualités



image par defaut
Conférence : devoir de vigilance des multinationales : Du premier bilan en France à l’impératif d’une réglementation européenne et internationale
Dominique Potier, Député de Meurthe & Moselle et Heidi Hautala, Vice-présidente du Parlement européen, ont le plaisir de vous inviter à une conférence du Cercle Multinationales et droits humains : Devoir de vigilance des multinationales : Du premier bilan en France à l’impératif d’une (...)
image par defaut
Devoir de vigilance des multinationales : Du premier bilan en France à l’impératif d’une réglementation européenne et internationale
Fashion Network : Devoir de vigilance : réponse "insuffisante" ou "inexistante" des marques, selon les ONG
Depuis le 1er janvier 2019, la justice peut poursuivre les entreprises n’ayant pas présenté de plan de vigilance. Définit par la loi française sur le devoir de vigilance adoptée en 2017 ; celui-ci vise visant à prévenir les atteintes aux droits humains et à l’environnement au sein des activités (...)
Le Figaro : Les sociétés pas assez vigilantes sur le respect des droits de l’homme
Les plans de vigilance établis par les entreprises afin de mieux prévenir les atteintes aux droits de l’homme sont "largement insuffisants", estiment des ONG qui ont réalisé un bilan de la première année d’application de la loi dite du "Rana (...)
France Culture : Droits humains et environnementaux : de grandes entreprises françaises manquent de transparence
La Croix : « La loi sur le devoir de vigilance des entreprises est encore loin d’être appliquée »
Deux ans après l’entrée en vigueur de la loi sur le devoir de vigilance des entreprises, adoptée après la catastrophe du Rana Plaza, au Bangladesh, six ONG publient jeudi 21 février une étude pour voir comment elle est appliquée. Et sur les 80 entreprises étudiées, aucune ne satisfait pleinement à ses (...)
Devoir de vigilance : les entreprises dans le collimateur des ONG
Deux ans après l’entrée en vigueur de la loi dite du Rana Plaza, six ONG publient ce jeudi 21 février une étude pour voir comment elle est appliquée. Sur les plans des 80 entreprises étudiées, aucune ne répond aux exigences réglementaires.
image par defaut
Deux ans après l’adoption de la loi sur le devoir de vigilance, les entreprises dans le viseur des ONG
Communiqué de presse - 21 février 2019
Voilà deux ans qu’a été adoptée la loi française relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre, qui vise à mieux prévenir les atteintes aux droits fondamentaux et à l’environnement liées à l’activité des (...)
Mondafrique : France, les entreprises dans le viseur des ONG
En 2017, la loi française sur le devoir de vigilance des sociétés mères est adoptée sur l’initiative notamment de l’avocat William Bourdon. Ce texte vise à prévenir les atteintes à l’environnement liées à l’activité des multinationales. Deux ans plus tard, le bilan dressé par les ONG est (...)
Le Monde : « Les droits des investisseurs ne doivent pas être mieux protégés que ceux des citoyens ou de la planète »
Dans une tribune au « Monde », 27 associations, syndicats et ONG appellent les députés européens à rejeter un projet d’accord commercial entre l’UE et Singapour, comparable au très contesté CETA.