Collectif Éthique sur l’étiquette

Actualités



BFM TV : Un vêtement en coton sur cinq vendu dans le monde serait fabriqué dans des camps de travail chinois
Selon 180 ONG, ces camps seraient essentiellement situés dans la province du Xinjiang où est persécutée la population Ouïghours.
Reporterre : De la « fast fashion » à la mode éthique, le secteur du textile se rêve plus vertueux
En matière de responsabilités sociale et écologique, l’industrie textile a de quoi rougir de honte. Un mouvement récent cherche à changer les pratiques du secteur. Reporterre s’est demandé à quoi ressemblerait une mode socialement et écologiquement (...)
Le Soir : « Que les multinationales ne soient plus complices du travail forcé des Ouïghours »
Nayla Ajaltouni travaille pour l’ONG française Éthique sur l’étiquette qui participe à une coalition internationale visant à mettre fin au travail forcé des Ouïghours.

Libération : « Continuer à produire au Xinjiang est irresponsable » pour les Ouïghours
Coordinatrice d’Ethique sur l’étiquette, l’une des 180 ONG à l’origine d’un appel, Nayla Ajaltouni explique que le secteur de l’habillement a un an pour vérifier que les sous-traitants n’ont pas recours au travail forcé.
Causette : Travaux forcés : en Chine, des prisonniers ouïghours fabriquent nos vêtements
C’est un chiffre choc : pas moins d’un tee-shirt en coton sur cinq vendus dans le monde proviendrait de la production des Ouïghours internés dans les camps de Chine, selon un regroupement de 180 ONG luttant pour les droits humains.
image par defaut
Il faut mettre fin au travail forcé des Ouïghours
communiqué de presse - 23 juillet 2020
Plus de 180 organisations au niveau international, réunies au sein de la “Coalition to End Forced Labour in the Uyghur Region” (Coalition pour mettre un terme au travail force dans la région ouïghoure) appellent les marques et distributeurs d’habillement à mettre fin à leur complicité dans le travail (...)
L’info Durable : Fast fashion : “C’est un secteur où il y a une violation massive des droits humains au travail”
Nayla Ajaltouni est la coordinatrice du « Collectif Éthique sur l’Étiquette », qui milite pour le respect des droits humains dans le secteur de l’habillement. À ce niveau d’ailleurs, où en est-on ? ID lui a demandé !
La Croix : Devoir de vigilance : la protection des droits humains en péril
Tribune du 24 juin 2020
Cette tribune collective, signée notamment par Sylvie Bukhari-de Pontual, présidente du CCFD – Terre Solidaire, Guillaume Duval, président du Collectif Éthique sur l’étiquette, Luc de Ronne, président d’ActionAid France, Sandra Cossart, directrice de Sherpa, Danielle Auroi, présidente du Forum citoyen (...)
image par defaut
Multinationales, le temps de la responsabilité – Tribune
11 juin 2020
Travailleurs-ses non protégés, salaires non payés, ouvrier-e-s ballotés selon les évolutions du marché : la pandémie du COVID-19 a tout à la fois exacerbé et mis en lumière les violations des droits humains dans les chaînes de valeur mondialisées. Ces dernières ne seront pas enrayées si nous laissons les (...)
image par defaut
« Big Corpo » : un rapport pour dénoncer les stratégies de communication des multinationales
Des pistes pour encadrer et la pub et la communication des multinationales – juin 2020
Une poignée de très grandes marques, dominant l’économie industrielle et commerciale mondialisée, détient l’essentiel du marché global de la publicité et de la communication qui s’élèvera, en volume annuel, à plus de 1500 milliards de dollars en 2021. Or, le rôle stratégique, pour les multinationales, et (...)