Collectif Éthique sur l’étiquette

Actualités



image par defaut
Conférence « Travail forcé des Ouighours dans l’industrie mondialisée de l’habillement : l’urgence d’une directive européenne sur le devoir de vigilance »
Ouest France : Les étiquettes, nouvelles actrices de la traçabilité dans le secteur du textile ?
ÉCOUTER LIRE PLUS TARD Newsletter Économie Du lundi au vendredi, toute l’actu économique Votre e-mail Votre e-mail est collecté par le Groupe SIPA Ouest-France pour recevoir nos actualités. En savoir plus. Partagez FACEBOOK TWITTER FLIPBOARD MESSENGER LINKEDIN EMAIL Scanner une (...)
Fashion Network : Les étiquettes, nouvelles actrices de la traçabilité dans le secteur du textile ?
Scanner une étiquette sur son vêtement pour découvrir sa provenance et sa composition : des entreprises donnent accès à la traçabilité de leurs produits face aux préoccupations croissantes des consommateurs, mais certaines associations se montrent très (...)
Fashion Network : Nayla Ajaltouni (Ethique sur l’Etiquette) : "La chasse aux coûts a ouvert la porte au travail forcé des Ouïghours"
En février dernier, au début d’une crise sanitaire qui allait bouleverser l’économie mondiale, un rapport attirait l’attention sur le travail forcé des Ouïghours en Chine.
RCF Radio : Comment s’habiller de façon éco-responsable ?
© DR L’industrie de la mode étant l’une des plus polluantes au monde, des magasins de vêtements proposent des alternatives plus respectueuses de l’environnement.
France Culture : Accusations de travail forcé des Ouïghours : comment contraindre l’industrie textile ?
Suite à des accusations de travail forcé de Ouïghours, l’enseigne H&M a suspendu sa collaboration avec des producteurs et fabricants du Xinjiang - province du nord-ouest de la Chine, où vit majoritairement cette ethnie musulmane. L’industrie textile, mais pas seulement, est au premier (...)
Ouest France : H & M plus éthique ? « Il va falloir le prouver »
La chaîne de prêt-à-porter a annoncé cesser toute relation avec un producteur chinois accusé d’exploiter des Ouïghours.
Le Point : Votre vêtement en coton a peut-être été fabriqué dans un camp de travail chinois
Près d’un vêtement en coton sur cinq vendu dans le monde serait fabriqué par des Ouïgours dans un camp de travail forcé, relate BFM TV.
Novethic : Un vêtement en coton sur cinq vendu dans le monde provient d’un camp de travail Ouïghour en Chine
Alors que les autorités chinoises ont interné plus d’un million de Ouïghours dans des camps de travail forcé, 180 ONG appellent les marques de vêtements à rompre les liens avec le Xinjiang, province où cette minorité est persécutée. Aujourd’hui, un vêtement en coton sur cinq viendrait d’un camp de travail (...)
Capital : Un vêtement en coton sur cinq viendrait d’un camp de travail ouïghour en Chine
Dans un rapport publié fin juillet, 180 ONG appellent les grands groupes de l’habillement à prendre leurs responsabilités.