Collectif Éthique sur l’étiquette

La presse en parle



Grazia : "Go for good : pour une mode éthique, engagée et responsable"
Jusqu’au 10 octobre, les Galeries Lafayette proposent Go for Good, une opération commerciale inédite destinée à valoriser une mode plus engagée et responsable. Explications.
France culture : "De l’éthique dans le dressing"
Conditions de travail déplorables, exploitation des enfants, sous-traitance acharnée... De nombreux scandales viennent interroger les possibilités réelles d’une moralisation du monde de la mode au-delà des stratégies de social washing.
Novethic : "Pourquoi la block chain ne révolutionnera pas la fast fashion"
Après la finance ou l’alimentation, la blockchain s’infiltre dans l’industrie de la mode. Cet outil technologique pourrait, en remontant toute la chaîne d’approvisionnement des marques, les pousser à changer leurs pratiques, dont les conditions de travail des ouvrières textiles. Reste que respecter (...)
Capital : "Maillot 2 étoiles de l’équipe de France : jackpot pour Nike, des miettes pour les ouvriers"
Le nouveau maillot de l’équipe de France de football, floqué de ses 2 étoiles, sera bientôt commercialisé. Il fera les affaires de Nike, équipementier des Bleus, mais beaucoup moins de la main d’oeuvre étrangère à l’origine du maillot.
image par defaut
Novethic : "Coupe du monde de football : quelle part touchent les ouvriers sur les ventes record des maillots des bleus"
En pleine Coupe du monde, la Fédération française de football enregistre des records de vente du maillot des Bleus. Or, la marque Nike, sponsor officiel de l’Équipe de France, s’approvisionne en majorité en Asie, surtout dans les pays où les ouvriers sont payés au lance-pierres. Pour un maillot à 85 (...)
Reporterre : "Coupe du monde 3 – 0 Environnement"
Alors que l’équipe de France dispute samedi un match en Coupe du monde contre l’Argentine, Reporterre s’est penché sur les impacts environnementaux et sociaux de ce sport. L’environnement subit une sévère défaite.
L’Obs : "Anti-jeu" : Nike et Adidas pointés du doigt pour leurs politiques salariales
Sur le prix d’une paire de chaussures, la part revenant aux ouvriers a même baissé de 30% entre 1995 et 2017 !
Le Figaro : Sponsoring : un collectif dénonce "l’anti-jeu social" de Nike et Adidas
L’association Éthique sur l’étiquette dénonce le comportement des équipementiers qui dépensent sans compter pour sponsoriser les équipes et les joueurs mais rognent sur les salaires des ouvriers, de plus en plus précarisés.
France info : Football : Nike et Adidas dépensent toujours plus pour sponsoriser les équipes, mais paient de moins en moins les ouvriers
Alors qu’ils investissent des sommes importantes pour sponsoriser des équipes nationales de football, Nike et Adidas imposent des conditions de travail toujours plus précaires aux salariés qui fabriquent les produits, dénonce un rapport du collectif Ethique sur l’étiquette, que révèle lundi (...)
image par defaut
Fashion United : Nike et Adidas étrillés pour leur politique envers les ouvriers
Les équipementiers Nike et Adidas consacrent de plus en plus d’argent à parrainer des sportifs et rémunérer leurs actionnaires, mais toujours moins aux ouvriers, dénonce un rapport du collectif "Ethique sur l’étiquette" publié lundi.