Collectif Éthique sur l’étiquette

La presse en parle



Novethic : Un vêtement en coton sur cinq vendu dans le monde provient d’un camp de travail Ouïghour en Chine
Alors que les autorités chinoises ont interné plus d’un million de Ouïghours dans des camps de travail forcé, 180 ONG appellent les marques de vêtements à rompre les liens avec le Xinjiang, province où cette minorité est persécutée. Aujourd’hui, un vêtement en coton sur cinq viendrait d’un camp de travail (...)
Capital : Un vêtement en coton sur cinq viendrait d’un camp de travail ouïghour en Chine
Dans un rapport publié fin juillet, 180 ONG appellent les grands groupes de l’habillement à prendre leurs responsabilités.
BFM TV : Un vêtement en coton sur cinq vendu dans le monde serait fabriqué dans des camps de travail chinois
Selon 180 ONG, ces camps seraient essentiellement situés dans la province du Xinjiang où est persécutée la population Ouïghours.
Reporterre : De la « fast fashion » à la mode éthique, le secteur du textile se rêve plus vertueux
En matière de responsabilités sociale et écologique, l’industrie textile a de quoi rougir de honte. Un mouvement récent cherche à changer les pratiques du secteur. Reporterre s’est demandé à quoi ressemblerait une mode socialement et écologiquement (...)
Le Soir : « Que les multinationales ne soient plus complices du travail forcé des Ouïghours »
Nayla Ajaltouni travaille pour l’ONG française Éthique sur l’étiquette qui participe à une coalition internationale visant à mettre fin au travail forcé des Ouïghours.

Libération : « Continuer à produire au Xinjiang est irresponsable » pour les Ouïghours
Coordinatrice d’Ethique sur l’étiquette, l’une des 180 ONG à l’origine d’un appel, Nayla Ajaltouni explique que le secteur de l’habillement a un an pour vérifier que les sous-traitants n’ont pas recours au travail forcé.
Causette : Travaux forcés : en Chine, des prisonniers ouïghours fabriquent nos vêtements
C’est un chiffre choc : pas moins d’un tee-shirt en coton sur cinq vendus dans le monde proviendrait de la production des Ouïghours internés dans les camps de Chine, selon un regroupement de 180 ONG luttant pour les droits humains.
L’info Durable : Fast fashion : “C’est un secteur où il y a une violation massive des droits humains au travail”
Nayla Ajaltouni est la coordinatrice du « Collectif Éthique sur l’Étiquette », qui milite pour le respect des droits humains dans le secteur de l’habillement. À ce niveau d’ailleurs, où en est-on ? ID lui a demandé !
La Croix : Devoir de vigilance : la protection des droits humains en péril
Tribune du 24 juin 2020
Cette tribune collective, signée notamment par Sylvie Bukhari-de Pontual, présidente du CCFD – Terre Solidaire, Guillaume Duval, président du Collectif Éthique sur l’étiquette, Luc de Ronne, président d’ActionAid France, Sandra Cossart, directrice de Sherpa, Danielle Auroi, présidente du Forum citoyen (...)
Cath-Info : Le Covid-19 menace des millions d’ouvriers du textile en Asie
Le confinement décrété en Europe a poussé des grandes multinationales du prêt-à-porter à repousser ou annuler un grand nombre de commandes de vêtements aux usines textiles asiatiques, plongeant dans la précarité des millions de travailleurs.